La création de notre atelier textile

1859

Hippolyte GAUTHIER rachète un moulinage de soie

1872

Installation à Vertolaye, dans le “moulin du haut du bourg”

1908

Anatole GAUTHIER investit de nouveaux bâtiments permettant de doubler la surface de production

1910

Le moulinage de soie se diversifie vers le tressage

1929

Jean-François GAUTHIER succède à son père

1929

Création de la SARL GAUTHIER FILS

1962

Jean-Pierre GAUTHIER succède à son père

1995

Construction de nouveaux bâtiments qui doublent la surface de production

1997

Jean-Damien GAUTHIER succède à son père

2009

Obtention du Label EPV

2011

Rachat de PROMOTRESS

2012

Création de ATIPLAST

2013

Rachat de Tourlonias, qui devient Tourlonias 1895

2015

Certification ISO 9001 version 2008

2018

Nouveau site internet

2021

Lancement de l’activité tissage de ruban

2021

Renouvellement du label EPV

2022

Rachat de l’entreprise Manutex


Hippolyte Gauthier
Anatole Gauthier
Jean-François Gauthier
Jean-Pierre Gauthier
Jean-Damien Gauthier

Gauthier Fils, la passion du tressage

La fabrication de lacets dans la région d’Ambert remonte au XVIIe. Il s’agissait alors d’une activité d’appoint, réalisée à domicile par des ouvriers-paysans. A partir du XIXe siècle, cette activité s’industrialise et utilise la force motrice des nombreux cours d’eau disponibles.

L’aventure textile de la famille Gauthier remonte à 1772, avec Claude Gauthier, moulinier en soie à Pélussin (Loire) puis à Boulieu-lès-Annonay (Ardèche). Son fils Dominique lui succède, et poursuit l’activité de moulinier à Boulieu, puis Valbenoite (Loire).

A la mort de leur père, les frères Hippolyte et Jean-Claude Gauthier, reprennent à leur tour l’activité de moulinier en soie, dans la région lyonnaise.

Vers 1854, Jean-Claude et sa mère décident de s’installer dans la région d’Ambert, plus précisément à La Forie, où une raffinerie de soie est créée, qui emploie une cinquantaine de personnes.

En 1859, Hippolyte Gauthier rejoint sa famille à La Forie, puis il s’installe en 1872 à Vertolaye, où il construit un premier bâtiment, sur les fondations d’un ancien moulin à grain.

En 1908, son neveu, Anatole Gauthier, lui succède. Il décide d’acquérir d’autres locaux, car le “moulin du haut du bourg” s’est révélé trop exigu. Il rachète un autre moulinage à soie à Vertolaye, comprenant atelier, forge, menuiserie, buanderie, dortoir, réfectoire… A l’époque, le personnel était nourri et logé sur place !

A partir de 1908, Anatole Gauthier décide de réorienter l’activité vers le tressage de gaines et lacets. Un changement de cap qui assurera la pérennité de “l’usine du bas du bourg” de Vertolaye (bien que le moulinage de soie se poursuive jusque dans les années 1940).

En 1929, Anatole Gauthier transmet l’entreprise à ses enfants : la maison A. Gauthier devient officiellement la SARL Tresses et lacets Gauthier Fils.
C’est Jean-François Gauthier qui devient l’unique continuateur de l’entreprise dans les années 1950.

En 1962, Jean-Pierre Gauthier lui succède. Il fait construire en 1995 une extension qui double la surface de production.
En 1997, son fils Jean-Damien Gauthier prend à son tour les rênes de l’entreprise. Il est le dirigeant actuel.

En 2009, le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) est attribué à Gauthier Fils, récompensant son savoir-faire traditionnel.

Le groupe Gauthier s’étoffe en rassemblant plusieurs entreprises complémentaires : rachat de Promotress (tresses et cordons élastiques) en 2011, création de Atiplast (surmoulage et injection plastique) en 2012, et rachat de Tourlonias (fabrication d’articles en bois) en 2013.

Le 30 juillet 2015, Gauthier Fils obtient la certification ISO 9001, validée par Bureau Veritas.

En 2018, le site internet est complètement remis à neuf pour mieux répondre aux besoins de nos clients.


Début 2021, Gauthier Fils lance une activité de rubanerie : tissage de rubans sergés, taffetas ou satins, unis ou multicolores, dans différentes matières.


En août 2021, le label EPV est renouvelé pour une durée de 5 ans


En septembre 2022, le Groupe Gauthier rachète l’entreprise Manutex installée à Saint-Chamond (42) et spécialisée dans la rubanerie